Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Peter Silberman "Impermanence" ****

silberman.jpgQuoi de pire pour un musicien que de connaître une altération de l’audition  ? Dans le chef de Peter Silberman, leader du groupe The Antlers, originaire de Brooklyn, cela s’est traduit par une escapade solo, d’une beauté sidérale. Sur “Impermanence”, tout est parcimonieux   : la guitare, les mots, la voix. On n’oppose aucune résistance aux six morceaux  : on s’y love, on s’y complaît, on y goûte la substantifique moelle de refrains entêtants. Ici, tout est affaire de cycles, répétés comme des mantras. Apaisant, entêtant. Intimiste, introspectif. Peter Silberman a la mélancolie instillée au corps et il la traduit dans un sublime opus. La quiétude lui fut impérative ; dans notre monde, où le silence est devenu denrée rare, on goûte avec d’autant plus d’acuité au “It’s not the notes you play, it’s the notes you don’t play” de Miles Davis.

 

 (M.-A.G.)

> 1 CD Transgressive/Pias. En concert au Botanique (Rotonde) le 23 avril

Lien permanent Catégories : Culture, Sorties - Albums 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel