Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Stellar Swamp, un pavé (belge) dans le marais psyché

img_33.jpgLa grande fête bruxelloise du psyché sabre une 3e édition qui la voit investir Charleroi et se diversifier.

Le psyché ? Vaste sujet. Depuis l’éclosion de son versant rock au début des années soixante, le genre a contaminé le reste du spectre musical et toutes formes d’art, s’est démultiplié, et n’a jamais vraiment cessé de faire fantasmer. Avec ses solos de guitares hypnotiques, ses distorsions addictives, ses mélodies galopantes et répétitives qui retournent le cervelet. Enfantée dans un tourbillon d’électricité et de LSD, le mouvement a connu ses héros, des vrais pionniers texans 13th Floor Elevators aux plus célèbres Doors, en passant par le sorcier Frank Zappa, la secte Grateful Dead ou les allumés Jefferson Airplane.

Aujourd’hui encore, la scène psych-rock demeure bien vivante, voit sans cesse de jeunes groupes éclore, compte chez l’Oncle Sam et dans chaque capitale du Vieux Continent ses nouveaux cadors. Bien des villes célèbrent déjà le genre depuis des années, lors de grandes fêtes du psyché, à Paris, Liverpool, Lisbonne, Londres, Copenhagen ou Genève.

0004846657_10.jpgDepuis 2015, notre capitale a aussi son "psych fest" , dont la première édition éclôt à l’époque sous l’impulsion du chanteur de Moaning Cities , Valérian Meunier. Avec eux, le Bruxellois sortait il y a peu un second album , et œuvre désormais au sein d’une autre formation, Phoenician Drive. Les deux seront à l’affiche du festival cette année, aux côtés de confrères hollandais (Radar Men from the Moon et Rats on Raft, ci-contre), turcs (Ah! Kosmos), italiens (Giöbia) et anglais (The Underground Youth et The Lucid Dream). Sans oublier les autres Belges présents, comme le roi du mastering bruxellois Fred Alstadt et JP de Gheest (Joy as a Toy, Piloot), qui proposeront en tandem un set inédit à base d’improvisations jazz/transe et de synthés modulaires.

Vous reprendrez bien un peu d’encens ?

En cette troisième édition, pas mal de nouveautés, à commencer par une soirée de concerts supplémentaire en amont (ce vendredi 17), cette fois à l’Eden de Charleroi (en co-prod. avec Le Vecteur), en plus des traditionnelles fiestas de l’Atelier210 et du Magasin4 (les 3 et 4 mars).

Grande première également, projection d’un film dit classique de cette vague psyché - "La Planète Sauvage" de René Laloux (notre photo) - au Cinéma Galeries, avec lequel le 210 multiplie tant et plus les échanges de bons procédés, et dont le sous-sol sera investi jusqu’au 5 mars par l’expo "Danse du Vide" du Castles Collective . Une dizaine d’artistes y exploreront cette thématique à travers la vidéo, la sculpture ou encore le dessin.

Rendez-vous habituel du 210, la Black Out Session - dégustation d’une traite d’un disque essentiel dans l’obscurité totale - s’invite également au menu du Stellar Swamp cette année. On y revisitera avec délectation le monument krautrock que fut et reste depuis 1972 "Ege Bamyasi", quatrième galette des Allemands Can.

Autant dire que le Stellar Swamp s’impose tranquillement mais sûrement comme une valeur sûre chez nous et un rendez-vous important pour la diaspora psyché européenne. Le festival grandit raisonnablement, sans pour autant se fourvoyer, et en fomentant de nouveaux projets. "Le prochain serait d’organiser une édition d’été, dans un endroit paumé, une vieille usine désaffectée, quelque chose de ce style..." , nous confiait Valérian Meunier. L’idée est à l’essai.

N.Cap

> Stellar Swamp III, du 17 février au 5 mars, à Bruxelles et Charleroi. Infos: http://stellarswamp.be.

Lien permanent Catégories : Agenda, Belgique, Festivals, Videos 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel