Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Jacco Gardner - "Hypnophobia" ***

    5548769a3570fde9b3132224.jpgDeux ans après son "Cabinet of Curiosities", Jacco Gardner revient avec "Hypnophobia" (peur du sommeil ?), son deuxième opus. Pas fondamentalement différent du précédent, sans doute, mais aussi réussi dans sa veine revival néo-psyché plein de claviers vintage. Multi-instrumentiste (il joue lui-même tous les instruments, sauf la batterie), le Hollandais s’en donne à cœur joie ici avec les plus beaux fleurons de sa collection : piano électrique Wurlitzer, antique piano droit Steinway, Optigan et autres mellotrons, et même des clavecins. Avec, à la clé, dix titres à la sonorité inimitable, délicieusement nostalgique, une voix presque timide et des mélodies en tonalités mineures. Ceux qui craqueront pour le single "Find Yourself", assez emblématique, devraient aimer le reste. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • Rock’N’Girls, guitares au féminin

    11073568_898416046856593_6145884389205901722_n.jpgSi le rock fut de tout temps et reste bien souvent une histoire de sueur, de pilosité et de testostérone, le genre n’en est pas pour autant le seul apanage des messieurs.

    De grandes dames comme Janis Joplin, Patti Smith, Joan Baez ou Siouxsie Sioux (& the Banshees) furent parmi les premières à ouvrir la voie rock au sexe dit faible. Plus tard, des groupes de filles - copieusement remontées d’ailleurs - comme L7, Bikini Kill ou le Hole de Courtney Love élargirent la brèche. Et, aujourd’hui encore, des demoiselles comme Alison Mosshart (The Kills) ou récemment la jeune Australienne Courtney Barnett s’emploient à creuser le sillon d’un rock qui n’a rien à envier à celui des bonshommes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda, Belgique, Festivals 0 commentaire Pin it!
  • Roscoe - "Mont Royal" **

    554886f13570fde9b3136308.jpgIl n’y a pas de raison qu’ils y échappent. Comme tous les autres, les Liégeois de Roscoe ont été confrontés à l’épreuve du 2e album. Si le remarqué "Tracks" (2012) prenait déjà la direction d’une pop atmosphérique, "Mont Royal" accentue la donne. Les onze titres sont portés par la voix languissante de Pierre Dumoulin - entre ténor et baryton, souvent comparée à celle de Matt "The National" Berninger - et enrobés d’une electropop avec boucles de synthés, boîtes à rythmes, batterie et basse feutrées. Un champ sonore déjà exploré par d’autres (on pense à Oscar&the Wolf tout dernièrement). Au final, moins de guitares "rock", donc, et un opus sans doute plus maîtrisé, mais quelque peu lassant sur la longueur. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda, Belgique, Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • Booba - "D.U.C." ****

    booba.jpg"Toujours frais j'reste à la surface. Comme les glaçons dans mon Chivas". La concurrence pâlit, deux lignes suffisent au taulier décrié pour retrouver sa classe. Trois ans après "Futur", Booba sort de sa retraite floridienne le temps d'asséner un septième album depuis l'entame de sa carrière solo. Et met à l'amende l'ensemble de ses confrères du rap-jeu hexagonal, qui apparaissent comme d'inoffensifs rigolos à l'ombre de son flow maousse costaud. N'en déplaisent à ses nombreux détracteurs, l'homme de Boulogne a bel et bien des kilomètres d'avance et le prouve sans forcer. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums, Videos 2 commentaires Pin it!
  • Le groove d’Alabama Shakes, sinon rien

    Le groove d’Alabama Shakes, sinon rienSoul "Sound & Color", deuxième opus pour le quatuor américain. Chatoyant et réjouissant.

    Il y a du Prince et du Mick Jagger sur "Sound and Color", la deuxième plaque d’Alabama Shakes. Le funk de l’un et le rock de l’autre. Il y a aussi du Otis Redding, l’un des plus grands chanteurs américains de soul. Mais il y a surtout Brittany Howard et ses acolytes, Heat Fogg (guitare), Zac Cockrell (basse) et Steve Johnson (batterie). Trois ans après "Boys & Girls", et son simple "Hold On", débarqué sans crier gare des marais sudistes américains, le quatuor originaire d’Athens est de retour avec des morceaux où ils élargissent sensiblement leur horizon musical.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda, International, Interviews, Sorties - Albums 0 commentaire Pin it!
  • Circa Waves - "Young Chasers" **

    5535ff733570fde9b2d4bc15.jpg"One two three four". Ainsi commence "Get away", première piste du premier album de Circa Waves, quatuor originaire de Liverpool. Un brûlot rock. Onze autres titres suivront, dégainés avec tout le panache et la fougue d’une certaine jeunesse, qui a envie d’en découdre, comme tant d’autres avant eux. Chacun y entendra ce qu’il voudra ou pourra bien entendre car les influences sont énormes - des plus proches (The Vaccines) à de plus anciens (Supergrass). On se laisse happer par l’énergie communicative de ce garage rock aux guitares abrasives, ainsi que par la voix juvénile de son leader, Kieran Shudall. L’urgence du propos veut que tout soit dit en 13 titres et 39 minutes. Musicalement. Car du côté des textes, rien de bien transcendantal.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • Drenge - "Undertow" ***

    5535ff1935704bb01be0e634.jpg"The louder you play this record, the better it sounds". L’annonce - pleinement fondée - a le mérite de la clarté : ce second album de Drenge (Frères, en danois) confirme les promesses d’un premier opus éponyme remarqué en 2013. Même base grunge dans les guitares distordues d’Eoin Loveless et la batterie rageuse de son frère Rory, avec de solides réminiscences post-punk qui oscillent entre les Ramones (le jouissif single "We Can Do What We Want") et Killing Joke ("Running Wild"), Drenge offre du basique (l’efficace "Favourite Son", autre single) mais aussi du plus raffiné (le Nationalesque "The Woods"). Fort de la production brillante de Ross Orton (Arctic Monkeys, Jarvis Cocker), le duo anglais vient joliment titiller Royal Blood sur son terrain. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • Cabrel donne du temps au temps

    553a07763570fde9b2e1d268.jpgLe Français publie le bel album "In extremis" ce vendredi, dans lequel il "assume le temps qui a passé".

    Francis Cabrel aime prendre son temps. Chi va piano va sano . Un album tous les cinq ans. Le temps d’observer le monde qui tourne fou. De laisser revenir l’inspiration. Celle-ci se faisait toutefois prier, après "Des roses et des orties" (2008); et d’autres idées, d’autres projets se sont invités, que l’Astaffortais a accueillis comme un vent frais. Un album d’adaptations de Dylan, d’abord, "Vise le ciel" (2012). La partition (et le rôle du gardien de nuit) de la comédie musicale "Le soldat rose 2" ensuite (2013). Et le revoilà. Quelques rides de plus mais la plume toujours vive et précise, la voix intacte. A 61 ans (et quatre décennies de chansons), Francis Cabrel publie "In extremis" ce vendredi, qu’il défendra sur les scènes belges en novembre.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums 0 commentaire Pin it!
  • Moriarty, remède à la morosité

    Moriarty-Diamonds-Never-Die-Live-Nova.jpgLe Reflektor, nouvelle salle rock liégeoise, a connu une soirée intense, mercredi 22 avril, avec la venue de Moriarty - également programmé jeudi 23 à Flagey, avant, sans doute, un retour estival.

    Le sextet franco-américain (et bien plus) a livré un concert d'une chaleur et d'une qualité rares, et la salle (pleine) lui a bien rendu la pareille. Quatrième album sous le bras (LLC 22/4), Moriarty s'affirme, plus que jamais, comme un puissant antidote à la morosité ambiante. Non pas que les textes - en anglais - soient particulièrement joyeux. Mais la manière, énergique et décalée, de conter ces tranches de vie volontiers sombres sinon tragiques, de les mettre en scène, de les habiller de folk-blues-rock-cajun-and-co, de “danser avec la mort” selon les propres mots du groupe, a quelque chose de revigorant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • Raphael chante l’enfance

    55352faa35704bb01bddadd4.jpgVirage à 180° après "Super-Welter". Le Français s’entoure d’enfants et d’arrangements boisés sur "Somnambules".

    L’image d’artiste romantique, auteur de ballades à guitares, qui lui collait à la peau depuis son énorme succès "Caravane" (2005), Raphael lui avait déjà décoché un uppercut en 2012. Sur le détonant "Super Welter", le chanteur français (né Raphaël Haroche en 1975) usait de sonorités électr (on) iques et de thématiques underground, adoptait un look de petite frappe, sur la pochette, et annonçait qu’il n’y aurait pas de tournée dans la foulée. Changement de cap radical en 2015, avec "Somnambules" qui vient de paraître, moins décoiffant mais néanmoins original et attachant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda, International, Interviews, Sorties - Albums 0 commentaire Pin it!
  • Blur se réinvente

    5537369735704bb01be5d0e5.jpgDouze ans après leur séparation, Blur se reforme et sort vendredi 24 avril "The Magic Whip". Le nouvel album d'Albarn, Coxon et les autres est une réussite. Mais pas un exercice nostalgique.

    Après la flamboyance des années 90 et six albums coup sur coup, Blur avait laissé ses fans, en 2003, sur l’échec d’une ultime tentative : "Think Tank", son septième album studio, fusion manquée entre les racines (brit) pop du groupe et les expérimentations diverses de Damon Albarn. Un vrai ratage, plus proche en fait d’un album solo d’Albarn avec la participation de Coxon, James et Rowntree, voire d’un nouveau CD de Gorillaz, que d’un vrai disque de Blur. A l’époque, il était déjà trop tard pour ressusciter la britpop, mouvement éphémère (en est-il d’autres dans l’histoire du rock ?) qui connut son apogée au milieu des nineties mais avait déjà bien disparu au XXIe siècle. Le courant avait été caractérisé par l’éclosion et le succès simultanés de quelques groupes anglais (Oasis, Blur, Suede ou Supergrass pour ne citer que les plus fameux), apparus et plus encore adulés en réaction à la domination du grunge venu d’outre-Atlantique (Crédits : JC Guillaume).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • Calexico - "Edge of the Sun" **

    553610be35704bb01be12334.jpgDepuis 20 ans, le groupe arizonien Calexico déploie un country-tex-mex-rock bien à lui, musique des grands espaces, sans frontières stylistiques ni géographiques. Pour "Edge of the Sun", la formation emmenée par Joey Burns et John Convertino joue plus que jamais la carte de l’ouverture. Elle invite une kyrielle de chanteurs (cependant réduits au rôle de choristes) et musiciens d’horizons divers. Tout cela est bien beau (au propre et au figuré), mais au final l’album manque de relief. On retient l’accrocheuse plage d’ouverture ("Falling From The Sky", ci-dessous), la festive "Cumbia de donde" (avec l’amie Amparo Sanchez), la fraîche incursion de la Mexicaine Carla Morrison ("Moon Never Rises"). Le souffle épique typiquement calexicain , lui, se loge surtout dans le doublé final, "World Undone" et "Follow The River". 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Sorties - Albums, Videos 0 commentaire Pin it!
  • La ballade de Winter&Winter

    55363f153570fde9b2d5b534.jpgUne des étiquettes indépendantes les plus créatives, Winter&Winter, fête ses trente ans. Son pianiste fétiche, Uri Caine, est en concert à Gand et Bruxelles. Avec plus de 200 références, la marque érige l'enregistrement du jazz, des musiques actuelles et du trad' au rang de grand art. 

    Munich n’est pas qu’un haut lieu de l’automobile, c’est aussi un étonnant concentré de maisons de disques indépendantes, spécialisées dans le jazz et les musiques actuelles. ECM (Edition of Contemporary Music), créé par Manfred Eicher en 1969, a imposé une palette sonore et un syle policé, Enja - European New Jazz Musik - (1971) dit bien ce que l’acronyme veut dire, et enfin, Winter&Winter, né sous le sigle JMT (Jazz Music Today) en 1985, a considérablement élargi la perspective artistique. Fondé après ECM et Enja, JMT/Winter&Winter fête ses trente ans cette année, ce que l’on peut considérer comme un sacré bail en ces temps de déliquescence phonographique. Imposant, le catalogue, en constant développement, recèle quelque deux cents références.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique 0 commentaire Pin it!
  • La surprise diabolique du Pukkel’

    promo1.jpgLa bonne nouvelle musicale de la semaine nous vient du Limbourg.

    Si l’on y promène toujours volontiers nos oreilles gourmandes, jusqu’à présent, le line-up du festival de la belle Hasselt ne nous faisait pas vraiment saliver. Entre ses forts relents 90s ringards (Linkin Park, The Offspring, Limp Bizkit) et son traditionnel penchant pour les gros beats qui tachent (Major Lazer, Netsky, The Parov Stelar Band), le Pukkelpop - qui fêtera cette année sa trentième édition - n’avait pas encore de quoi faire rêver. Mais c’était sans compter sur la surprise du chef Mahassine (Chokri de son prénom, gourou de la grand-messe musicale limbourgeoise) : Evil Superstars !

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda, Belgique, Festivals, Videos 1 commentaire Pin it!
  • Richard Anthony est parti twister le blues au paradis

    richard-anthony.jpgL’idole des yéyés, énorme vendeur de disques, est décédée à l’âge de 77 ans.

    Vingt et une chansons numéro 1 au hit-parade ! Rien moins. Richard Anthony, qui est décédé dans la nuit de dimanche à lundi 20 avril dans les Alpes-Maritimes, à l’âge de 77 ans, serait encore aujourd’hui le seul chanteur français à avoir atteint un tel record. De "J’entends siffler le train" à "Amoureux de ma femme" en passant par "Buvons, buvons, buvons, le sirop Typhon".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture, International, News, Videos 0 commentaire Pin it!