Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Iron Maiden à Werchter cette fois

    200.jpgLa vente des tickets débutera le samedi 4 décembre à 9 heures.

    Après Kings of Leon et The Chemical Brothers, Coldplay et Iron Maiden ont également confirmé leur présence à l'édition 2011 du festival Rock Werchter, peut-on lire mardi sur le site du festival qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet. Les tickets sont vendus au prix de 76 euros pour un jour et de 195 euros pour l'entièreté de l'événement. Le groupe britannique Coldplay se produira le samedi 2 juillet. Iron Maiden occupera pour sa part la scène le dimanche 3 juillet. Les tickets sont vendus au prix de 76 euros pour un jour et de 195 euros pour l'entièreté de l'événement. Le groupe britannique Coldplay se produira le samedi 2 juillet. Iron Maiden occupera pour sa part la scène le dimanche 3 juillet. (Crédits: Christophe Bortels)

     

    Lien permanent Catégories : Agenda 0 commentaire Pin it!
  • Autumn, douceur, spleen et psychédélisme

    beach-house.jpgCe week-end, les salles bruxelloises arboraient les couleurs de l’automne.

    Rebaptisé Autumn Falls, feu le Festival ToutPartout persiste et signe dans sa mission de promotion des notes de bon goût. Petite agence de booking devenue grande, la structure limbourgeoise avait une fois de plus utilisé son carnet d’adresses à bon escient et convié dans la capitale un cocktail éclectique d’artistes internationaux. Après Lambchop au Cirque la veille - pendant Atari Teenage Riot au VK - et avant les réjouissances botaniques du lendemain, c’est à l’AB que nous avions confié notre samedi soir, sereins au vu du programme. Qui débute en mode douceur, peu avant 19h, avec Junip guidé par le Suédois José Gonzales. Sans doute l’une des voix les plus reposantes qui soient, et une façon de la poser qui défie les lois de la gravité. Parti tranquille, le gig gagnera progressivement en intensité pour se conclure avec élégance. Rares sont les jours où on applaudit autant si tôt.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • "Noir Désir, c'est terminé"

    pict_275244.jpgLundi, le guitariste Serge Teyssot-Gay avait annoncé dans un bref communiqué sa décision de quitter le groupe, évoquant des désaccords avec Bertrand Cantat et un "sentiment d'indécence" quant à la situation du groupe.

    Le batteur du groupe Noir Désir, Denis Barthe, a annoncé mardi à l'AFP la fin de l'activité du groupe, au lendemain du départ du guitariste Serge Teyssot-Gay. "Noir Désir, c'est terminé", a déclaré le musicien, en précisant s'exprimer au nom des deux autres membres du groupe, le chanteur Bertrand Cantat et le bassiste Jean-Paul Roy."On ne va pas maintenir Noir Désir en respiration artificielle pour de sombres raisons", a-t-il ajouté, ajoutant à l'adresse des fans: "Ce n'est pas la fin du monde".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : News 0 commentaire Pin it!
  • Mesdames et Messieurs... les Rolling Stones

    pict_273249.jpgLe film de la tournée américaine 1972 sort enfin au grand jour. Illumination: les Stones sont à leur apogée.

    Aimer le rock, c’est savoir apprécier à leur juste valeur les baffes, les mandales bien ajustées. Vous aimez ça ? Alors, "Ladies and Gentlemen : The Rolling Stones" est fait pour vous. Ce film musical fut capté sur la tournée américaine des Stones, du 3 juin au 26 juillet 1972. Sorti en salles en 1974, il a disparu des écrans, même radar. Sauf que tout fan qui se respecte a, par-devers lui, une de ces copies VHS ou DVD pirate qui circulent sous le manteau. Pâles, ces copies le paraissent d’autant plus aujourd’hui, alors que le film sort en DVD et Blu-ray après avoir subi le traitement qu’il se doit, une remasterisation numérique tant pour l’image que pour le son.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Pin it!
  • L’apothéose du concept Gorillaz

    14_44_33_221130820_Gorillaz_03[1].jpgLe drôle de groupe, emmené par Damon Albarn, a fait chavirer de bonheur la Lotto Arena d’Anvers. Un spectacle audiovisuel total qui a répondu à toutes les promesses. Et même plus.

    C’est un véritable coup de force qu’a réussi Gorillaz, jeudi, dans une Lotto Arena pleine à craquer. Pour avoir lu des articles élogieux sur cette tournée, et n’avoir pu résister à la tentation d’aller chercher des vidéos sur le Net, nous savions que le groupe allait frapper fort. Nous n’imaginions pourtant pas vivre un concert comme on n’en voit qu’un tous les cinq ans. Au moins. Mais commençons par le début: les premières parties assurées par Little Dragon (bof) et De La Soul qui ont fait ce qu’ils font depuis leurs débuts, à savoir surchauffer la salle avec leur soundsystem hip-hop festif. Les deux groupes réapparaîtront sur scène pour assurer les morceaux auxquels ils participent sur les albums de Gorillaz. Parce que si, pour les deux premiers albums, les apparitions scéniques du groupe étaient rares, c’est en partie parce qu’il semblait difficile de retranscrire scéniquement le foisonnement d’invités de prestige qui caractérise ce projet. (Photo: Damon Albarn/Crédit: Alexis Haulot)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 1 commentaire Pin it!
  • Tombent les notes à l’automne...

    Caribou 3 (Nitasha Kapoor).jpgLe festival ToutPartout devient Autumn Falls et son affiche s’étoffe.

    Petite agence de booking deviendra grande... Bientôt 20 ans que l’officine indépendante made in Belgium ToutPartout s’applique à répandre, d’une salle à l’autre, les jolies notes qui s’échappent des circuits alternatifs. Bien des artistes y sont passés depuis l’année 1994 et le lancement de la structure par un certain Steven Thomassen, ex-Konkurrent implanté du côté d’Hasselt, terre belge de musique s’il en est. Impliqué dans des projets comme Labelman ou JJ Records, ce dernier crée ToutPartout, se fait entendre au-delà des frontières du plat pays, et devient rapidement l’agent européen d’artistes de plus grande mesure. Accrochés à son tableau de chasse, on trouve d’ores et déjà des groupes comme Phosphorescent, Wire, Great Lake Swimmers ou Shearwater... L’agence s’improvise aussi promotteur et s’occupe des tournées de Fleet Foxes, Dirty Projectors, Peaches ou encore Explosions in the Sky dans le Benelux. L’an dernier, les organisateurs avaient voulu marquer le coup à l’heure de souffler quinze bougies, mais, cette année encore, le niveau des multiples affiches semble rehaussé.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Agenda 0 commentaire Pin it!
  • CapeTown sur Meuse

    _MG_9962.jpgLes freaks les plus hypes du globe étaient de passage à la Caserne Fonck vendredi dernier. Le genre de soirée dont on connait l'heure de départ mais rarement celle de l'arrivée.

    D'aucuns s'étonneront sans doute de l'arrivée si tardive d'un compte-rendu de concert. Si ce n'est peut-être les Liégeois eux-mêmes, qui savent mieux que quiconque l'intensité des soirées organisées dans leur Cité Ardente. Une fois de plus, la nuit fut longue au pays des Rouches, du péquet et des boulets sauce lapin. Il fallait donc bien quelques jours pour digérer le houblon, les notes et la fatigue... (Photo: Ninja/Crédits: Olivier Donnet)

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • Brune connaît la musique

    pict_272232.jpgPortée par “Rupture Song”, Brune est une nouvelle voix dans la chanson electro-pop. Au sortir de l’album et avant le concert bruxellois, éléments de parcours.

    Depuis quelques mois, sa "Rupture Song" fait son petit bout de chemin sur la toile et sur les ondes. Quoi, encore une chanson d’amour à la dérive? Dans l’afflux continu de jeunes chanteuses, celle qui se fait appeler Brune se distingue par ces thèmes d’une certaine gravité acide, traités avec légèreté pop. Une pop injectée d’electro-rock et, par définition, des mélodies bien troussées. Dans l’album éponyme qui paraît aujourd’hui, s’intercalent aussi quelques moments de facture plus classique, piano-voix.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Interviews 0 commentaire Pin it!
  • Nom: Asa; totem: faucon joyeux

    pict_271845.jpgLa chanteuse nigériane dévoile “Beautiful Imperfection”, 2 e album. La formule guitare-voix laisse la place à une soul-pop bien dans l’air du temps.

    Avec son premier album éponyme, le faucon (c’est la traduction de son prénom en yoruba) n’avait pas raté sa proie. Des chansons guitare-voix qui, à la manière d’une Tracy Chapman africaine, fondaient sur les âmes et les capturaient pour les emmener haut dans les airs. Il est vrai qu’à l’époque, en 2007, l’ambiance était au dépouillement, au retour aux mélodies simples. Depuis, l’air du temps a changé et c’est dans les bras d’une soul mâtinée de pop moderne, à dose variable, que se précipitent désormais les candidats "au tube du moment".

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Interviews 0 commentaire Pin it!
  • Tellers sur la route, vent en poupe

    2381558790_10ab78ba27.jpgLes premiers extraits du nouvel album, "I’ve Got A World" et "Like I Say", font merveille.

    C’est vrai, c’était sur invitation et donc réservé à une belle bande d’happy few. Il n’en reste pas moins que le concert des Tellers, samedi soir dans le "loft hangar" bruxellois du K-Nal dans le cadre du Focus Club, était très convaincant. Et, surtout, de bon augure pour la tournée qui démarre cette semaine (voir les dates en fin d’article). Après le rock aux relents new wave (parfois indigestes) des Flamands de Motek, les Tellers ont livré une prestation fougueuse et enjouée d’une heure, jouant essentiellement des morceaux de leur second album, "Close The Evil Eye", publié le mois dernier. Un disque qui se distingue de son prédécesseur, un "Hands Full Of Ink" à l’esthétique éminemment folk, par des mélodies plus nettement plus fouillées et un son plus ouvragé, supervisé par Gordon Raphael (à qui l’on doit le son des Strokes). Sans pour autant nuire à l’efficacité mélodique ni à la fluidité vocale. La plage d’ouverture, l’excellent "Drama", illustre ainsi parfaitement le son nouveau des "conteurs".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • Tim Robbins, "player" musical

    pict_271848.jpgL’acteur sort un premier album dans le plus pur style folk rock américain.

    Les mélodies sonnent comme celles de Bruce Springsteen, la voix comme celle de Bob Dylan. Mais ce n’est ni le Boss ni le Zim, c’est Tim. L’acteur (et réalisateur) américain Tim Robbins a écrit et composé son premier album de chansons, qu’il interprète avec un groupe nommé The Rogues Gallery Band. Des musiciens chevronnés, du genre à faire passer un bourbon blended pour un single barrel. Une rencontre toute fraîche, Tim Robbins ne s’en cache pas : "Je les ai rencontrés pour la première fois, il y a deux ans, et nous avons joué deux ou trois fois ensemble avant d’enregistrer l’album".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Sorties - Albums 0 commentaire Pin it!
  • Cette vieille canaille d’Eddy Mitchell

    eddy mitchell.jpgShow éblouissant d’un des derniers rock’n’rollers français, avec le swing en plus.

    Qui vient-on voir à un spectacle d’Eddy Mitchell? Celui qui cassait le Golf Drouot en Chaussettes Noires? Celui qui cherche ses racines entre Nashville et Belleville avant de prendre la route de Memphis? L’infâme Nono, amant demeuré dans "Coup de Torchon", de Bertrand Tavernier? Celui qu’on vient voir, mardi soir à Forest National, tient un peu de tout cela, et même plus. Il prévint l’an dernier : pour lui, c’est la der des ders des tournées. "Soixante-dix ans, cinquante de métier, ça va quoi " Alors, "je vais essayer de faire plaisir à tout le monde".

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • Yael et David dans l’instant présent

    yael-naim-and-david-donatien-yael-naim-$7011389$300.jpgEnrichi par de multiples collaborations musicales, le fertile tandem Yael Naim & David Donatien livre un second opus enchanteur. En concert à l’AB en mars.

    Fin 2007 paraissait l’album éponyme de la jeune chanteuse et pianiste Yael Naim. Une petite perle de folk-soul-jazz en anglais et en hébreu, mise en lumière par le titre "New Soul" et promise à un énorme succès : 800 000 exemplaires écoulés, outre une Victoire de la Musique 2008 (meilleur album de musiques du monde). L’opus était le fruit d’un long travail à quatre mains - un joyeux "ping-pong" musical - avec le percussionniste et réalisateur David Donatien. A l’époque, déjà, Yael Naim disait former avec lui un véritable groupe. Trois ans plus tard, c’est donc sous la bannière "Yael Naim&David Donatien" que paraît "She was a boy", nouvelle livrée de celle qui fit ses débuts dans les comédies musicales ("Les dix commandements", "Gladiateur") et celui qui collabora notamment avec Bernard Lavilliers, Wasis Diop et Eric Legnini.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Interviews 0 commentaire Pin it!
  • Des Black Keys courts mais bons

    13_45_06_340978542_CHB_3005[1].jpgLe public bruxellois a tangué lundi sous les assauts conjoints des blues-rockeurs d’Akron.

    Auteur d’un des très bons albums de cette cuvée 2010 finissante ("Brothers", NdlR) et responsable d’une excellente prestation au dernier Rock Werchter, les Black Keys étaient de retour en Belgique pour nous remettre une seconde couche. Plus d’un retardataire se mordaient les doigts après un week-end entier à rechercher en vain un sésame pour la soirée, complète depuis un moment. Mais avant de goûter au voltage blues des faux frères, on attendait l’arrivée des Beach Fossils en hors-d’œuvre. De jeunes cools de Brooklyn dont le sympathique premier opus navigue avec style entre rock lo-fi et pop new-yorkaise tendance. Un rien léger peut-être, et sans doute peu aidé par la taille de la salle, mais néanmoins un groupe qu’il faudra garder à l’oreille. (Crédits: Christophe Bortels)

     

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!
  • L'ouragan MIA frappe Anvers

    50.jpgL'ambianceuse sri-lankaise a rempli le Trix.

    Pour qui aime les concerts, l'horizon belge ne se limite pas aux quelques salles bien connues. Des endroits mal connus des francophones proposent parfois des affiches étonnantes: Het Depot à Louvain ou le Trix à Anvers, par exemple. C'est dans cette salle que M.I.A. se présentait, lundi soir, pour sa seule date "indoor", cette année, en Belgique. Comme intro, nos oreilles doivent se coltiner Sleigh Bells. Gros beats, guitare sursaturée et chanteuse/crieuse pour acouphène assuré.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Concerts 0 commentaire Pin it!